Vous êtes sur la plateforme d’écriture. Pour accéder à la boutique cliquez ici Aller sur la boutique

Un second démon part à la casse (Les démons, extrait)

Un second démon part à la casse.     Mes parents sûrement, mon frère peut-être, me considéraient comme certains Français considèrent leurs petits voisins belges ; très sympathiques, drôles et tellement « nature » mais pas très fute-fute. « Ah !…

"Le transfert" et "embarquement pour la précarité" extraits de "Les démons"

Le transfert     En début d'après-midi, le docteur des urgences m'a appelé.   « Il faut faire le transfert vers le CHR de Liège. Là, ils ont un service spécialisé pour les suicidaires. Ils sont très bien, vous verrez. » « Mais c'est pas …

La galère d'Ouessant

Ah mon Dieu ! « Qui voit Ouessant voit son sang », nous dit le célèbre dicton breton  Ouessant .... Dans les années 80, nous sommes 4 couples et un célibataire dont tous les hommes sont collègues de travail au CNET de Lannion, tous expatriés de leur…

Encore un matin

 Il est 5h00 : Paris s’éveille, il est 5h00 je n’ai pas sommeil. Dans un premier temps, je voudrais juste déjeuner en paix. Mais ma femme, Isabella, débarque en courant à la cuisine, toute affolée :   « - Chéri, mon trésor, j’ai perdu mes boule…

Les démons (extrait) La Renault Mégane Diadora

Maman appelait les avocats « Maîtres », les curés « Mon père » et lorsqu'elle m'accompagnait aux réunions des parents, elle écoutait les remontrances des professeurs à mon égard sans jamais les interrompre. Époux et père, j'avais acheté une maison. J…

Le transfert (suite de l'annonce et de la nouvelle)

Une demi heure a du s'écouler, une heure au plus avant que, poussée par un infirmier, Rose ne réapparaisse. Nous la suivons jusqu'à ce qui a du être un large sas maintenant provisoirement transformé en stock d'accessoires hospitalier divers. Le chiru…

Les Voiles Obscures

               Depuis la perte de Sarah, je naviguais dans ces voiles obscures d’où s’échappent en murmures, depuis le fond des âges, l’histoire des hommes esseulés et de leurs blessures d’âme. Je naviguais, sur l’huile noire de leurs fantasmes, sur…

tu rêves du matin

  - tu rêves du matin ************************ où filtrent les zims des ampoules et cognent les noctuelles endormies où les tops des ailes battent   les pages rondes, et fermées des livres  où les braoums rose tonnerre  jaillissent  des planc…

qui est là?

Toc, toc, toc !   Dès le matin ! Mais quel est ce tsoin tsoin ?   « - Qui est là ?   - C’est le Chaperon rouge ! Je t’apporte un panier gourmand ! Il est rempli d’autant de sentiments Que de souvenirs ! Des « hi, hi, hi ! » d’enfants, …

La nouvelle (suite de l'annonce)

La nouvelle   Nora m'a dit que Rose, n'avait que des blessures légères, qu'elle avait été hospitalilsée au CHR de Namur après s'être jetée sous les roues d'un train de marchandises. “Qu'appelez-vous “blessures légères” ?" parce que, quand même…