Vous êtes sur la plateforme d’écriture. Pour accéder à la boutique cliquez ici Aller sur la boutique

TDM-eta1 - À l'improviste

Publié le 03/08/2022
PARTAGER

 



C’est lundi.  Un baiser, un t'aime, et à la bourre on part. Patrice dans sa Mégane, et moi dans une électrique mauve. Une occas. Et ma foi, c’est plutôt drôle d’être écolo et de recharger sa berline tous les soirs.  Mais je dérive là. Le notebook balzacien. 



On va changer la donne. Donc lundi. Je suis au feu, le portable sonne. C’est rouge, je réponds. J’entends. “Josiane, c’est Jean-Luc”. Jean-Luc, le patron de Patrice. Et on peut dire que ces trois mots, c’est le commencement du début.



Je me retrouve le mardi - valise. Et Patrice - prête au décollage. Aéroport. Guichet. Avion Ryanair. Destination île Maurice. 



*****************************************



Vous me direz : dans la vie réelle ? D’un jour au lendemain, vous rigolez ? Et pourtant. Pas impossible. Je travaille dans l’indépendance. J’y reviendrai. 



Parce que là, vraiment c'est pas le propos. Je louche mi-amer sur ma gauche. Mon gai luron mon Patrice va se la jouer grand prince excité.



C’était audacieux, les billets dernière minute. Mais là, sérieux, du hublot, et sur les ailes : zéro crainte,  j’étais plutôt ravie. Côté turbulences, le moins du moins.



Et cette nana à iphone se démarche à sa gauche. Pose son cinéma. Et mon Patrice ni une ni deux craque sur le premier “perhaps”.



Un coup de genou. Histoire à lui rappeler. Eh, suis là ! Avec mon français, mes cheveux, ma robe, et mon parfum. Un peu plus, il lui jouerait du Bach, et des étoiles ! 



“One lost, ten found again”, il dit dans son anglais tout proximo. La jeune Barbara est en détresse, un cauchemar, vous comprenez ! Et moi, je commence franchement…



Elle lui donne du “nice man” à la maureen o’hara. Allez ! je suis la nénette au yoga, à la sagesse d’un bouddha. Elle veut des bulles, une coupe, un champagne. 



Je demande un vittel. 



*****************************************



Et l’atterissage. L’exit. Parce que ça, c’est Josy.



 

Commentaires
épuré, minimaliste, contemporain à souhait
Publié le 03/08/2022
Il faut un talent certain pour une telle écriture. Et cette Josiane, ce Patrice, ce Juan Lucas (pardon, ce Jean Luc)... vous avez bizarre ? "dans la vie réelle ? D’un jour au lendemain"... c'est vrai, je confirme, c'est possible, parfois, quand on choisit de garder "l'indépendance". Mais quand même... ces Patrice qui reluquent les dames dans les avions... c'est le deuxième dans cette aventure. Il va falloir les éduquer :-)
Partir
Publié le 2022-08-06
J’en rêve, d’un coup de tête. Quant aux Patrice, difficile à dire, je n'en connais qu'un ;) Merci pour votre commentaire. On se sent plein d’énergie :)
Ally mc Josy
Publié le 03/08/2022
coucou Ally! Ah quel bel angle.. Te voilà grimée en Josiane, ça fiche un coup. Cette histoire, c'est comme un film vu par chacun des protagonistes. Il aurait fallu le point de vue de Barbara .. Réussi en tous cas, Josy Allye..
Cc Fabien !
Publié le 2022-08-06
Comme c’est bon de te lire là ! Je ne me sentais pas d’attaque pour l’aventure de l’été. Mais attends, c’est toi derrière tout ça !! Alors voici. Merci Fabien :)
Ha ha ha ! Super !
Publié le 04/08/2022
J'adore danser et j'adore quand tu me laisses guider ! ;-) Très chouette idée, cette perspective différente ! Très drôle ! Bravo !
Vous avez dit danser ?
Publié le 2022-08-06
J’adore ! Attention à tes pieds Patrice ;) Oui, je te suis. Tu me dis, si je dépasse les bornes :)
Que du bonheur
Publié le 05/08/2022
Pour tout avouer, je ne m'attendais pas à autant d'interaction sur les participations, et je me régale comme pas possible. J'aime beaucoup aussi ce style télégraphique à la punchline efficace qui tombe en cascade. La même question que je me pose pour les autres participations : arriverez-vous sur la durée et aux imprévus des enveloppes assez remuantes à tenir votre ligne créative. Je crois les doigts et je l'espère car ce n'est que du bonheur à lire. MERCI.
Un régal
Publié le 2022-08-06
D’accord avec toi : j’ai suivi nos 2 acolytes, et n’ai pu m'empêcher d’être prise au jeu. Je vais tâcher de rattraper le retard. Avec bonheur : quelle bouffée d’air ! Merci Léo :)
Les 2 acolytes
Publié le 2022-08-06
Susnommés 139 et Patrice. J'ajoute les Suarez et l'indic et Fabien et Barbara ! J'en oublie ? ;)
Au fil de l’aventure…
Publié le 2022-08-07
Chaque étape apporte son lot de nouveaux personnages, à plus tard ;-)
139 versus Allegoria ?
Publié le 2022-08-08
Pour éviter que Diego et Juan ne se fassent trop doublés dans cette affaire, j'ai profité du chaman pour qu'ils s'approprient un peu d'Allegoria :-)) ;-)
Connectez-vous pour répondre