Un pas vers la prison.

Publié le 06/10/2021
PARTAGER

    Levant les yeux vers moi, ma femme a trouvé la force de me sourire avant de pleurer à nouveau. Avant que l'on m'emmène, j'ai pu aller l'embrasser une dernière fois. Elle m'a murmuré quelques mots dans le creux de l'oreille.



    - Cela ne change rien, Christian. Je veux juste que tu saches que je t'aime. Cinq ans, ce sera vite passé. Et moi je t'attendrai. Tu entends? Je t'attendrai.



    Je ne savais pas si je devais prendre cela comme une promesse d'amour ou celle d'un sacrifice. Quand même, ses paroles m'ont donné un peu d'espoir. Et de l'espoir, il allait m'en falloir, et du vrai, pas de cette imposture qu'on implore pour tout et pas grand-chose. Des tripes qu'il lui faudrait remonter ce petit miracle pour que je finisse par croire au bout du compte qu'il existe peut-être pire à vivre encore par-delà les barreaux. La taule, ça avale tout, le bien comme le mal. C'est sur le vif qu'on la prend, sans se retourner et sans comprendre. " La taule, m'avait-on dit, c'est un train infernal et accidenté qui continue de rouler sur sa carcasse." C'est cela qu'on m'avait dit. Un train... Et le voilà qui siffle à présent. Il se tord déjà au loin avec tous ses wagons. C'est l'enfer, il vient pour moi. Demain il m'aura pris...

Commentaires
La taule ça avale tout
Publié le 06/10/2021
Et je me suis fait gober par ce court extrait mais qui en dit long sur l'intensité de l'ouvrage. C'est simple et efficace, avec des formules et des images travaillées qui font mouche et activent rapidement l'intérêt du lecteur. Merci de ce partage.
La dernière fois que j'ai ressenti ça c'était en lisant Sur La Route
Publié le 26/10/2021
Immédiatement happée par votre récit. Tout est dans le titre et votre narrateur pourrait avoir le même potentiel romanesque que Dean Moriarty dans Sur La Route de Kerouac. Au plaisir de vous lire.
un grand merci
Publié le 2021-10-28
Je vous remercie beaucoup pour ce joli compliment. J'ai moi aussi passé de grand moments de lecture avec Kerouac. Le personnage que je cite est toujours sur le fil, un personnage fort et fragile, avec des failles, des fractures. J'espère avoir le plaisir de vous lire très prochainement. Bien à vous
Court et percutant !
Publié le 02/11/2021
"C'est sur le vif qu'on la prend [la taule], sans se retourner et sans comprendre. " Extrait qui incite à en lire davantage. Merci :)
merci Allegoria
Publié le 02/11/2021
Merci pour votre commentaire. Au plaisir de vous lire.
Incroyable
Publié le 28/11/2021
C'est un texte qui en dit long sur la qualité de l'ouvrage. Une seule idée me reste après l'avoir lu, lire la suite.
Pour Astriate
Publié le 2021-11-28
Merci beaucoup Astriate, d'autant que ce roman est largement inspiré d'une histoire vraie, forte, humaine autant qu'inhumaine. Belle journée à vous
L'autre bout de la lorgnette.
Publié le 08/02/2022
A la première ligne on est content et surpris d'apercevoir quelqu'un qui est dans la même équipe, celle des humanistes. L'empathie envers les bannis est rare. Puis il y a cette extension du classique "je t'attendrai" à laquelle je n'avais jamais pensé alors qu'elle est évidente si on parvient à se mettre dans la peau de l'infortuné. Bravo !
Un grand merci
Publié le 09/02/2022
Merci beaucoup pour ce joli regard. Oui en grand utopiste, j'ai la force de penser que l'humain prime pour tout le reste sans motifs de jugements. Juger c'est finir de comprendre.
Ça prend aux tripes
Publié le 11/02/2022
Il est des parcours de vie qui nous amènent dans d'autres dimensions. Celles là même qui nous distinguent du commun des mortels et nous poussent à exprimer des profondeurs. Dans votre ouvrage on y est en plein. Et on sait pourquoi. Grandiose.
Pour Enzo
Publié le 11/02/2022
Merci Enzo, c'est l'idée que je me fais de l'écriture, raconter les vies, et raconter les hommes avec des codes romanesque, une vraie structure narrative, un vrai travail d'auteur. Chercher, trouver, rayer, réessayer, être simple sans être simpliste, être au plus proche de la vérité des personnages. Un boulot sans fin..
Connectez-vous pour répondre