Vous êtes sur la plateforme d’écriture. Pour accéder à la boutique cliquez ici Aller sur la boutique

Sans un mot

Publié le 18/03/2022
PARTAGER

Les gens changent, c’est inévitable. Mais pourquoi renier ceux qui ont été là ? Qu’est-ce qui fait que, dans la vie d’un être, il veut se couper de tout ce qui rapporte à son passé ? La vie semble meilleure là-bas, c’est bien. Mais le temps passé ensemble, n’était-ce au final que du temps perdu ? Les gens passent, marquent, partent et oublient. La fin s’est mal terminée pour certains, mais pour d’autres, ce ne sont que des dommages collatéraux des disputes et des cassures. On les lie à ce passé qui les unifiaient, alors qu’ils n’ont jamais choisi de camps. 



On les a associé sans qu’ils puissent se défendre, sans qu’ils puissent prouver leur loyauté, sans qu’ils puissent montrer qu’ils aimaient cet ami avec une puissante sincérité. Cet ami est simplement parti vivre son rêve sur un autre continent avec un sourire en disant : « à bientôt ! ». 



Puis la vie continue avec six milles kilomètres entre ces deux-là. La distance et les aléas font qu’ils ne s’écrivent pas souvent, mais il y a toujours une petite pensée pour eux et un jour, l’un d’eux a décidé que c’est terminé. 



Les messages reçus reçoivent une réponse agacée jusqu'à qu'ils y soient purement ignorés. Tout ce qui peut montrer la vie là-bas est bloquée de partout. Le lien est rompu sans un mot, sans explication, sans au revoir. Il ne reste que l’incompréhension et la peine d’avoir perdu un être qu’on aimait. 



On cherche à comprendre, un indice qui permettrait de tout justifier. Mais rien, simplement le néant. Il ne reste que le fantôme d’une amitié passée. Le temps finira par panser la plaie de la tristesse, il ne restera qu’une cicatrice qui criera : « pourquoi ? ».

Commentaires
Analogie
Publié le 18/03/2022
Merci pour ce texte qui me touche. Comment comprendre que des amis avec qui on a partagé tant de choses refusent le contact ? Bien sûr se revoir comporte un risque, Peut-être qu'on n'aura rien à se dire, qu'on ne partagera plus les mêmes valeurs, qu'on souffrira de jalousie. Mais refuser ce risque c'est reconnaître finalement très peu de valeur à ce qui fût. C'est du mépris pour ce qui fût. C'est un crachat pour celui qui fût.
Le risque
Publié le 2022-04-02
Je pense qu'on ne pourra jamais comprendre ce refus.Malgré les nombreux et merveilleux souvenirs, le risque existera toujours et le refuser dans un silence est, comme vous le dites si bien, un crachat pour celui qui fût.
Recto-verso
Publié le 19/03/2022
Le revers d’une amitié forte lorsqu’elle n’est plus est une indicible (mais que vous décrivez toutefois bien dans votre texte) solitude. On dit que l’on emprunte la Terre que nous léguerons à nos enfants puisque nous sommes que de passage. Tout n’est que temporaire, éphémère ou en sursis et il faut beaucoup d’efforts pour préserver les liens humains. Tout est le revers de quelque chose, quel est donc le revers de cette nouvelle solitude. On ne retrouve jamais ce que l’on a eu par le passé, mais ce que l’avenir peut offrir comme opportunité, n’est qu’à portée de cœur à la condition que l’on s’offre de nouvelles chances.
Souvenir
Publié le 2022-04-02
Malheureusement, tout le monde ne veut pas offrir cette chance et la distance devient une excuse facile pour vouloir tout oublier. Une amitié qui n'est pas entretenue ou mal entretenue ne devient qu'un souvenir du passé.
un texte très actuel
Publié le 20/03/2022
À l'heure où tout doit aller vite, où les sms, visio, etc. sont presque une injonction à une communication qui se doit d'aller à la vitesse de la lumière, on peut se poser la question de ce qui nous lie. Jadis, une lettre mettait plusieurs jours à nous arriver. Le temps mettait alors plus de temps. Il y a aussi la notion de ce que l'on attend des autres. Souvent cette attente est tyrannique, soumise à caution. Merci pour ce texte
Le temps
Publié le 2022-04-02
Je suis d'accord avec vous, tout va beaucoup trop vite. Le temps devient oppressant et l'attente insoutenable, mais malheureusement certains n'oublient pas de répondre. Ils choisissent de ne plus vous répondre sans explication.
Le ghosting
Publié le 24/03/2022
Ton texte me fait penser à ce qu'on appelle aujourd'hui le ghosting : le fait de voir un ami vous claquer la porte au nez sans explication...situation que j'ai connue moi aussi... Dans ton te texte cependant il est question de grande distance et malheureusement dans ce cas là l'adage "loin des yeux loin du coeur" peut s'avérer vrai...même si comme toi je ne le comprends pas...peut-être n'y a t il rien à comprendre ? Peut-être s'agit il juste de l'histoire de deux chemins qui se séparent éloignés par la distance et le temps mais il est vrai que les non dits et les pourquoi restent des blessures d'incompréhension...alors pour ne pas souffrir une seule solution : accepter de tourner la page... Merci pour ce texte Ui résonne je pense en.bon nombres de lecteurs
"Accepter de tourner la page".
Publié le 2022-04-02
C'est exactement cela. J'ai écrit ce texte après la triste constatation qu'un ami qui m'était cher m'avait ghosté. Au début, je le refusais et lui en voulais, mais maintenant je l'ai, difficilement, accepté. Je ne sais toujours pas pourquoi il a fait ça et probablement que je ne le saurai jamais. J'oublierai jamais notre amitié et tous les bons moments que nous avons vécu. Je lui souhaite d'être heureux là où il est.
"J'oublierai jamais notre amitié "
Publié le 2022-04-03
C'est ça le plus important: comme toi je n'oublie jamais une personne qui a compté pour moi dans ma vie même quand elle choisit de me sortir de la sienne... Me restent des souvenirs que je chéris et m'applique à garder en mémoire: chaque instant heureux passé ensemble, chaque émotion partagée, chaque secret confié. Tout cela a de la valeur et tu as raison il ne faut pas l'oublier même si on se retrouve confronté à un mur de silence...la première colère face à ce ghosting est normale je pense car l'incompréhension l'avive. Mais passé ce stade, il te reste juste à accepter son choix (malgré toi) et comme tu l'as écrit: lui souhaiter "d'être heureux" et faire de même de ton côté. Avec toute ma compassion pour cette situation frustrante et décevante pour toi Vickie
“Fantôme d’une amitié passée”
Publié le 28/03/2022
Les pierres - les amis de passage - devant ou derrière la route nous construisent. C’est toute l’aventure humaine. Merci pour ce texte émouvant :)
L'aventure
Publié le 2022-04-02
Les gens que nous rencontrons nous aident à nous construire, même si ce n'est qu'éphémère. Parfois la séparation est simple, parfois non. Des gens que nous aimons reste près de nous et d'autres choisissent un autre chemin que le nôtre. Pour ma part, ils feront toujours parti de mon histoire :)
Connectez-vous pour répondre