Partie

Publié le 12/05/2022
PARTAGER

 



Et sentir que déjà, si vite, elle se détache,



Se dégrafe de ce contrat conclu à deux…



De moi lassée, en soulignant toutes mes tâches



Partie en m’embrassant, ses larmes dans les yeux,



 



Et sans se retourner, elle semble revivre



A présent, chez elle, comme délivrée de moi…



L’avais-je donc emprisonnée ? D’un amour ivre,



Oui, peut-être…Mais la distance entre elle et moi



 



Semble bien aujourd’hui être infranchissable…



J’essaie malgré moi de maintenir ce lien



Ténu qui encore nous relie…je m’étale :



Elle, debout, prend pitié, me tend la main…



 



C’est achevé pour elle, elle est libre à présent…



Impossible pour moi de tourner la page…



Il faudra bien y parvenir un jour pourtant…



Elle est partie…arrête donc les messages !



 



Oui tu l’aimes, mais elle ne ressent



Pour toi que de l’affection…Désormais détache,



Dégrafe-toi, toi aussi dès maintenant,



Reprend ta vie solitaire, sans attache



 



Encore être blessée ? Non ça va, ça suffit…



Ne plus jamais aimer, préférer rester seule



Plutôt que tout donner pour, au final, ainsi



Se retrouver encore à souffrir en single…



 



Passer à autre chose, : c’est terminé…



Ceci est bien plus facile à dire qu’à faire



Quand, avec toute son âme, on a aimé…  



De cette histoire il faudra pourtant se défaire…



 



 

Commentaires
le départ
Publié le 13/05/2022
Très joli texte Vickie qui m'en rappelle un autre que j'avais écrit ici récemment "Cette histoire dura ce qu'elle dura et il fallut sans doute beaucoup d'abnégation à Martine pour qu'elle dure autant car victime du syndrome du petit frère dans une famille de serviteurs, je m'accrochais à elle comme un naufragé à une bouée. Et si j'étais une bouée, je vous dirais qu'un naufragé une heure ou deux, ça va mais plus, ça devient lourd. On a beau vouloir rendre service, il y a des limites et là, je les avais largement dépassées." Il m'a fallu 16 ans pour m'en remettre et ce n'est pas le temps qui a fait le travail mais le rencontre de Luce. ;-)
Au fils de Louis
Publié le 13/05/2022
Elle était une bouée pour moi mais j'étais sa bouée également. Je l'avais sortie de sa dépression malgré la mienne, j'ai toujours fait passer ses désirs avant les miens, bref j'ai tout donné...seul le temps m'aidera...
La fin d’une histoire
Publié le 13/05/2022
Elle en laisse souvent un au sol. Le temps pour se relever, et pouvoir passer à autre chose est très variable d’une personne à l’autre. Pour Samantha Jones, liquider un cœur brisé se compte en Cosmo. Solution a priori magique. Une mise en pratique dangereuse, mais dont l’idée a le mérite de faire sourire. Bon courage vickie :)
à allegoria
Publié le 13/05/2022
Merci pour ton soutien, à bientôt.
Aimer autrement
Publié le 14/05/2022
La fin d'uns histoire et le nécessaire deuil à faire pour envisager une nouvelle histoire. En lisant ton commentaire je comprends la fragilité de deux êtres qui se complétaient pour faire face à l'adversité pour mieux la franchir. Les plus belles histoires sont celles qui nous surprennent et que l'on n'attendait pas ou plus. Il y a de nouvelles forces à venir, à n'en point douter, la vie ne renonce jamais à créer de l'imprévu. Bon courage.
A Léo
Publié le 14/05/2022
Merci Léo pour ta compassion et tes encouragements
Connectez-vous pour répondre